Comment choisir son bloc-porte coupe-feu ?

Qu’est-ce qu’un bloc-porte ?

Vous trouverez 3 types d’éléments sur un bloc-porte coupe-feu :

  • l’huisserie ou dormant ;
  • la porte ou ouvrant ;
  • la quincaillerie.

L’huisserie correspond au bâti appelé également le dormant. Le vantail ou l’ouvrant (la porte) désigne l’élément pivotant. Les accessoires de quincaillerie équipant le vantail comprennent le ferrage de ce dernier (paumelles, serrure de sûreté, fiches).

Idéal pour la délimitation de l’espace, la compartimentation ou la fermeture d’une pièce d’une maison ou d’un bâtiment, votre bloc-porte doit être choisi selon ses performances techniques. Il est primordial de considérer les normes et les certifications associées à ce type de composant. L’aspect esthétique et design (produit prépeint) occupe aussi toute sa place.

Quels sont les différents types de bloc-porte coupe-feu ?

Le bloc-porte DAS (Dispositif Actionné de Sécurité) est une porte dotée d’une résistance au feu. Il participe à la mise en sécurité des personnes dans un bâtiment en cas d’incendie. Les blocs-portes DAS possèdent une classe de résistance au feu couplée à une détection incendie. Afin de vous accompagner dans le choix de votre bloc-porte coupe-feu, nous présentons ici les 3 modes de fermeture des blocs-portes DAS.

Le bloc-porte coupe-feu DAS mode 0

Un bloc-porte coupe-feu DAS de niveau 0 correspond à une porte normalement fermée et à fermeture traditionnelle. Ce type de bloc-porte n’est composé d’aucun système de refermeture automatique. Il est équipé d’éléments classiques de quincaillerie tels que des poignées, des paumelles, une serrure.

Le bloc-porte coupe-feu DAS mode 1

Le bloc-porte coupe-feu DAS de type 1 s’apparente généralement à une porte issue de secours. Son objectif est d’assurer le compartimentage des espaces en cas d’incendie. La fermeture de la porte (position de sécurité) s’effectue grâce à un système de refermeture automatique (ferme-porte, pivot, rail).

Le bloc-porte coupe-feu DAS mode 2

Le bloc-porte coupe-feu de type 2 trouve sa place dans les ERP comme les hôpitaux. En plus du système de fermeture des portes DAS de mode 1, les blocs-portes DAS de type 2 sont équipés d’un système de retenue électrique (ventouse électromagnétique). En cas de détection d’incendie, le système électrique libère la porte qui se referme. Ce modèle de bloc-porte DAS répond à la norme NF S 61-937.

Le bloc-porte coupe-feu : une nécessité réglementaire dans les établissements recevant du public

Lors d’un incendie dans un ERP (établissement recevant du public), les portes jouent un rôle majeur dans la protection et l’évacuation du public. Les blocs-portes coupe-feu permettent de créer des espaces sains et non envahis de fumées toxiques. Ces fermetures coupe-feu ont un rôle bien spécifique :

  • empêcher la progression du feu, du gaz et des fumées ;
  • limiter la propagation du feu et des fumées à d’autres espaces ou zones du bâtiment ;
  • limiter la diffusion de l’incendie à des structures voisines ;
  • permettre l’évacuation des personnes tout en maîtrisant le niveau de rayonnement thermique ;
  • garantir la sécurité et faciliter l’accès aux équipes de secours.

Quelles sont les normes auxquelles prêter attention pour vos blocs-portes coupe-feu ?

Le choix de votre bloc-porte coupe-feu dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire. La porte sécurité incendie sera différente selon qu’elle se trouve à l’intérieur ou qu’elle donne vers l’extérieur de votre maison ou de votre bâtiment.

Bloc-porte coupe-feu qui donne sur l’extérieur : le marquage CE

Une porte coupe-feu prépeinte extérieure peut être une porte ou une porte-fenêtre. La norme européenne « Fenêtres et portes » NF EN 14351-1 est obligatoire depuis 2006. Elle est attribuée aux fenêtres et aux blocs-portes extérieurs pour les piétons. Cette norme définit leurs caractéristiques de performance et doit être mentionnée sur les produits vendus.

Le marquage CE demeure obligatoire pour les fenêtres donnant sur l’extérieur et commercialisées dans l’Union européenne depuis 2010. Afin d’obtenir ce marquage CE, les fenêtres doivent respecter la norme NF EN 14351-1 et présenter les performances suivantes :

  • degré d’étanchéité à l’air, à l’eau, au vent ;
  • performances acoustiques et thermiques ;
  • transmission énergétique et lumineuse ;
  • résistance des dispositifs de sécurité.

Normes pour le bloc-porte coupe-feu intérieur

L’installation des blocs-portes coupe-feu doit répondre à une certaine homologation de résistance et de réaction adaptées au feu. Ce type de porte coupe-feu est conforme à la norme NF EN 1154/A1 de juin 2003 qui complète la norme NF EN 1154 de 1997. Trois modes de positionnement et de fonctionnement déterminent les blocs-porte coupe-feu intérieurs :

  1. Mode 0 : porte normalement fermée avec un classement CF/PF.
  2. Mode 1 : porte normalement fermée avec un système de refermeture automatique au classement CF/PF et dotée d’une quincaillerie certifiée aux normes EN 1154 et EN 1158.
  3. Mode 2 : porte maintenue ouverte avec un système de refermeture électromagnétique au classement CF/PF. Norme NF EN 1155 pour la porte et norme NFS 61-937 pour le système électromécanique.

À savoir : les blocs-portes coupe-feu doivent présenter la certification NF 277 (portes résistantes au feu en métal).

Comment choisir son bloc-porte coupe-feu ?

Afin de faire le bon choix en matière de bloc-porte coupe-feu (épaisseur, finition des panneaux, joints), posez-vous les bonnes questions :

  1. Quelle classification de résistance au feu souhaitez-vous ?
  2. Quel niveau d’isolation thermique de la porte ?
  3. Quel degré d’isolation acoustique du bloc-porte ?

Première caractéristique à prendre en compte : la classification de résistance au feu de votre bloc-porte

L’homologation des portes coupe-feu se caractérise par la présence d’une lettre déterminant le niveau de résistance et la réaction des matériaux au feu :

SF : porte stable au feu. Elle conserve ses qualités mécaniques le temps indiqué.

PF : porte pare-flammes. Elle garde sa stabilité et permet d’éviter la propagation des flammes.

CF : porte coupe-feu. Elle joue le rôle de porte pare-flammes et évite la propagation du feu et des fumées le temps indiqué.

Le temps de résistance à l’incendie est également indiqué. Il oscille entre 15 minutes et 6 heures de résistance selon les modèles de blocs-portes coupe-feu. Par exemple, une porte coupe-feu 1/2h aura la qualification « porte CF30 ».

Choisir son degré de coupe-feu selon la réglementation européenne

En Europe, les indices de résistance diffèrent. La norme européenne NEN-EN 13501-1 spécifie les classes suivantes pour la résistance au feu d’éléments de construction :

  • R : résistance mécanique ou stabilité.
  • E : étanchéité aux fumées et aux flammes.
  • W : capacité de l’élément à retenir les flammes et à limiter le niveau de transmission de chaleur.
  • I : isolation thermique (cette lettre vient toujours en complément du R ou du E).

Les blocs-portes qui possèdent un coefficient thermique élevé (I) offrent de meilleures performances thermiques à votre bâtiment. Ces portes évitent des déperditions de chaleur importantes. Elles sont idéales en séparation des pièces à vivre, du garage ou de la cave ainsi que pour les portes d’entrées et issues de secours.

Un bloc-porte séparant deux pièces permet une diminution du bruit par 4 par rapport à une porte standard. L’efficacité de ce type de bloc-porte acoustique n’est valable que si la cloison est de qualité.

La fixation d’un bloc-porte coupe-feu nécessite un outillage spécifique et une expertise (dépôt, détails de pose, couverture, pose de joint). Vous souhaitez obtenir des informations et des conseils pour le choix de votre bloc-porte coupe-feu ? Rénoval Menuiseries est spécialiste des portes en aluminium. Notre équipe reste disponible et répond à toutes vos questions !

Nos certifications