Comment choisir sa porte coupe-feu ?

Gage de sécurité, la porte coupe-feu est indispensable, voire obligatoire dans certains bâtiments afin de protéger les lieux et les occupants. Le choix du modèle peut, toutefois, vous sembler complexe parmi la multitude de portes proposées sur le marché. Qu’est-ce qu’une porte coupe-feu ? Quelles sont les normes à respecter ? Rénoval Menuiseries vous dit tout !

Qu’est-ce qu’une porte coupe-feu ?

Lors d’un incendie, la porte coupe-feu (PCF) empêche la propagation des flammes et de la fumée dans l’ensemble d’un bâtiment afin de renforcer la protection des personnes. Ce dispositif n’empêche pas les incendies et ne les éteint pas, mais il compartimente les zones dans lesquelles se trouvent les flammes. Il permet aux pompiers d’évacuer, de sauver les occupants et d’éteindre le feu avant qu’il ne devienne incontrôlable. L’installation d’une porte coupe-feu peut être obligatoire selon le type de bâtiment, qu’il soit public ou privé. Matériaux, épaisseur, systèmes de fermeture… De nombreux modèles de portes coupe-feu existent afin de sécuriser les immeubles.

Quelle est la classification des portes coupe-feu en France ?

En France, la législation classe les portes en fonction de leur réaction et de leur résistance au feu. La réaction au feu désigne la manière dont va se comporter la porte face aux flammes. La résistance au feu, quant à elle, désigne le temps pendant lequel la porte va garder ses propriétés en cas d’incendie. La réaction au feu se classe en trois niveaux :

  • Stable au feu (SF) : la porte conserve ses capacités pendant le temps indiqué.
  • Pare-flamme (PF) : la porte résiste face au feu et évite la propagation des flammes pendant le temps indiqué.
  • Coupe-feu (CP) : la porte empêche la propagation des flammes ainsi que le passage de la fumée et de la chaleur pendant le temps indiqué. 

Les lettres ainsi que la durée de résistance face au feu (15 minutes à 6 h selon les modèles) sont notées sur l’étiquette de la porte.

En complément de la loi française, il est important d’indiquer la classification européenne des portes coupe-feu. Celle-ci est indiquée par la norme européenne NEN-EN 13501-1 :

  • Classe E : ‘Intégrité’ ou la capacité de l’élément de retenir les flammes. La transmission de chaleur n’est pas empêchée.
  • Classe EW : ‘Intégrité avec transmission de chaleur limitée’ ou la capacité de l’élément de retenir les flammes et de limiter le niveau de transmission de chaleur.
  • Classe EI : ‘Intégrité et Isolation’ ou la capacité de l’élément de retenir les flammes et de bloquer la transmission de chaleur.

Quel type d’établissement doit s’équiper d’une porte coupe-feu ?

Afin d’assurer la sécurité de tous, la législation est particulièrement stricte concernant les normes anti-incendie. Certains bâtiments doivent donc, obligatoirement, s’équiper d’une porte coupe-feu pour éviter la propagation des flammes et permettre l’évacuation des personnes en cas d’incendie. C’est le cas des :

  • Établissements recevant du public (ERP).
  • Immeubles de grande hauteur (IGH) (plus de 50 mètres de haut).

Pour les autres bâtiments (entrepôt logistique, immeuble d’habitation…), les normes varient. Il faudra tenir compte du type de bâtiment, de l’année de construction et de la hauteur. Même si la porte coupe-feu n’est pas imposée dans certains immeubles et habitations, il est vivement conseillé d’installer des dispositifs anti-incendie pour davantage de sécurité.

Les différents types de porte coupe-feu

Les portes battantes coupe-feu

Rénoval Menuiseries s’est spécialisé dans la porte battante coupe-feu standard disponible en 1 vantail ou 2 vantaux et en performances EW30, EW60, EI130 et EI160. Réalisables sur mesure à la demande, nos portes battantes coupe-feu en aluminium peuvent être confectionnées dans de nombreux coloris. Rénoval vous propose également diverses options pour une utilisation optimale (serrure, contrôle d’accès, aide à la fermeture, accessoires, etc.). 

La porte battante coupe-feu Rénoval répond aux normes en vigueur assurant la protection des ERP (établissements recevant du public), des bâtiments industriels et des constructions hors-site en isolant la zone incendiée. Elle devra être installée au niveau des escaliers, des locaux techniques et des issues. 

Les portes coulissantes coupe-feu

Les portes coulissantes coupe-feu en aluminium sont aussi utilisées pour empêcher la propagation des flammes et de la fumée dans l’ensemble d’un bâtiment. Les espaces sont ainsi cloisonnés et l’incendie est en partie maîtrisé. Elles sont, principalement, destinées aux ERP (établissements recevant du public), aux entrepôts logistiques, aux sites industriels et aux parkings à plusieurs niveaux. La porte coulissante coupe-feu est également disponible en 1 vantail ou 2 vantaux et existe en plusieurs niveaux de résistance au feu.

Les autres types de portes coupe-feu moins utilisés

D’autres systèmes coupe-feu moins utilisés existent pour protéger un bâtiment et ses occupants : 

  • Rideau en textile non irrigué
  • Rideau métallique
  • Porte basculante en acier
  • Trappe guillotine
  • Trappe plafond
  • Trappe cloison

Comment choisir sa porte coupe-feu ?

Étape no 1 : choisir le système de fermeture de sa porte coupe-feu

Il est possible d’opter pour une porte coupe-feu battante ou une porte coupe-feu coulissante. Chez Rénoval Menuiseries, nous vous proposons uniquement la porte coupe-feu battante disponible en 1 vantail ou 2 vantaux. Cette porte à dispositif actionné de sécurité (DAS) se caractérise par le fait qu’elle est dotée d’un système de fermeture automatique en cas d’incendie afin d’assurer le compartimentage. Les portes coupe-feu sont classées en 3 modes distincts :

  • Mode 0 : porte normalement fermée sans système de refermeture.
  • Mode 1 : porte normalement fermée équipée d’un système de refermeture automatique.
  • Mode 2 : porte normalement maintenue ouverte équipée d’un système de fermeture électromagnétique.

Étape no 2 : choisir la résistance au feu de sa porte

La résistance au feu correspond au temps pendant lequel la porte coupe-feu va conserver ses propriétés et limiter la propagation des flammes lors d’un incendie. Ce temps, exprimé en minutes, peut être de 30, 60, 90, 120 ou plus. La porte coupe-feu 1/2h EI30 (coupe-feu), par exemple, résistera au minimum 30 minutes face aux flammes, à la fumée et à la chaleur. La porte EW30 (pare-flamme) résistera uniquement aux flammes pendant 30 minutes, cela reste le temps le plus fréquent. 

Petite précision, il est inutile d’opter pour une plus haute résistance (ex. opter pour un bloc-porte coupe-feu EI120) si la cloison n’est pas coupe-feu. Pour les immeubles collectifs, les portes palières (non vendues chez Rénoval) doivent résister au minimum 15 minutes face au feu.

Quels sont les critères de sélection de sa porte coupe-feu ?

Critère no 1 : choisir une porte coupe-feu aux normes en vigueur

Les réglementations françaises et européennes régissent les normes des portes coupe-feu, et garantissent ainsi qu’elles sont conformes et efficaces.

  • NF EN 1154 : dispositif de fermeture des portes avec amortissement.
  • NF EN 1158 : dispositif de sélection de vantaux.
  • NF EN 1155 : dispositif de retenue électromagnétique pour portes battantes.
  • NFS 61-937 : déclencheur électromagnétique – dispositif actionné de sécurité (DAS).

Pour les portes coulissantes, les essais de résistance au feu sont réalisés selon la norme NF EN 1634-1 conduisant à un classement (E, EW, EI1 et EI2). La fermeture automatique de la porte coulissante doit être conforme à la norme NF 61937-3.

La réglementation UE instaure le marquage CE (Conformité Européenne) sur les blocs-portes extérieurs coupe-feu pour piétons. Ce marquage atteste ainsi de la conformité de la porte aux normes européennes. 

Critères no 2 : choisir une porte française conçue avec des matériaux de qualité

Il est indispensable de choisir une porte coupe-feu fabriquée avec des matériaux de qualité. Design et élégant, l’aluminium est un matériau léger, solide et parfaitement résistant. L’acier galvanisé, très robuste lui aussi, est cependant plus lourd que l’aluminium. Moins esthétique, mais très solide, le bois est idéal pour les portes cachées. Les portes coupe-feu sur mesure disposent de multiples options afin de correspondre à vos besoins. 

Les portes coupe-feu fabriquées en France sont conformes aux normes en vigueur. De nombreuses certifications et labellisations attestent de la qualité des portes coupe-feu pour une utilisation en toute sérénité.

Une multitude d’options pour personnaliser sa porte coupe-feu

Rénoval Menuiseries propose de multiples options afin que chaque porte réponde aux besoins des clients.

Quel vitrage choisir pour sa porte coupe-feu vitrée ?

Plus de 150 types de vitrages sont disponibles pour équiper les portes coupe-feu (anti-rayons X, vitrage SECURIT, anti-effraction, simple ou double vitrage, etc.). Les vitrages peuvent être installés sur le panneau de la porte (vitrage central) et sur l’imposte (vitrage visible au-dessus de la porte).

Piocher dans une grande variété de quincaillerie pour habiller sa porte coupe-feu

De multiples coloris sont disponibles afin que la porte coupe-feu soit en harmonie avec le style architectural du bâtiment.

Au-delà du vitrage et du coloris, d’autres éléments de la porte sont personnalisables, comme le mode de fermeture qui peut être automatique ou électromagnétique. Côté quincaillerie, par défaut, nos portes sont équipées de 3 paumelles, 3 pions anti-dégondage, d’une serrure 3 points, d’une béquille en aluminium et d’un verrou haut et bas (pour les portes battantes 2 vantaux). Des éléments de quincaillerie sont également personnalisables (serrure électrique, gâche électrique, ferme-porte encastré ou en applique, crémone, etc.), et ce, pour davantage de confort et de sécurité.

Nos certifications